Partagez | 
 

 fuck dat party, baby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
queen of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 374
POINTS : 270
ICI DEPUIS : 18/07/2015
AGE : 28

COEUR : hum. hum ? #fengly, sisi.
OCCUPATIONS : harcèlement presque sexuel au Fengshui. + étudiante en journalisme (doctorat).


MessageSujet: fuck dat party, baby. Lun 20 Juil - 16:05

fuck dat party, baby.

TENUE ◊ Minuit pile, c’était l’heure. L’heure absolue pour commencer une fat soirée bien mouvementée en de très bonne compagnie. J’avais envoyé un sms à mon robin des bois préféré, lui signalant que ce soir, à la piscine, on allait forcément s’enjailler. Pour pas changer, tiens. Je remettais un coup de lipstick sur mes lèvres et envoyais un baiser à mon reflet après avoir ébouriffé un peu mes cheveux. J’avais tout préparé pour être au top de la party tonight : maillot de bain, magnum de tequila, playlist digne de ce nom et après un coup de fil à une connaissance, je savais qu’en arrivant, des centaines de ballons multicolors flotteraient sur l’eau. Après avoir engagé un petit DJ du coin et prévu assez de savon pour faire mousser la fac entière, j’avais filé me préparer. Je ne savais pas vraiment combien d’invités il y a aurait, en tout cas on allait forcément dépassé les cinquante têtes de cul dans le coin. Raah, le bonheur du pouvoir : envoyer un unique sms aux bonnes personnes qui ont fait passer le mot et hop, le tour était joué, la soirée allait être endiablée. Un truc à la Spades pur et dur.

Après avoir sauté dans ma BMW aussi rouge vermeil que mes lèvres, j’étais arrivée en trombe dans le parking de la fac, laissant au passage une grosse trace de dérapage histoire de dire : ouais lily était ici. Je me garais en prenant largement deux places, plus connasse, tu meurs puis j’enfilais des lunettes mouches sur le bout de mon nez. Nuit ou pas, peu importe, la classe ça ne s’invente pas, ça se fait tout naturellement. J’ondulais des hanches comme une véritable star, traversant la vaste pelouse qui menait à la piscine de la fac. Une fois à l’intérieur, un sentiment de satisfaction intense s’emparait de moi : tout était parfait. Des bouées en formes de donuts et d’animaux, des gros poufs poires étalés un peu de partout, bref, la piscine olympique s’était transformé en lieu de fiesta intense. Il ne manquait qu’une seule chose : le Jack des Spades. Je le cherchais un instant des yeux puis abandonnais, me disant que s’il me cherchais, il me trouverais. Faisant glisser mes lunettes sur le bord de mon nez, j’acceptais un énorme gobelet rouge rempli de punch puis le but d’un seul trait avant d’en redemander un autre. Ca faisait un bien fou et l’heure était à la baignade : D’un claquement de doigt, je demandais à un invité de me ramener l’énorme bouée en forme de donut à fraise puis me déshabillant sans la moindre gêne, je me retrouvais en bikini rouge, les fesses bien au centre de la bouée. D’un coup de pied, je quittais le bord, verre en main et clope au bec. « Everybody ! Que la party commence ! » hurlais-je alors que tout le monde criait de joie. Le Dj fit passer un gros son électro digne de ce nom et je dansais dans ma bouée, secouant mes bras en l’air et renversant la moitié de mon gobelet dans l’eau.  
© GASMASK


♠️ J'ENVISAGE D'ARRÊTER LES COURS,
DE ME LAISSER POUSSER LA BARBE
ET DE REJOINDRE UN CIRQUE. ♠️
Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 470
POINTS : -1
ICI DEPUIS : 05/07/2015
COEUR : Lubrifié
OCCUPATIONS : Etudiant


MessageSujet: Re: fuck dat party, baby. Lun 20 Juil - 18:48


FUCK DAT PARTY, BABY
LILY -¤- ROB


BECAUSE WE ARE SO FABULOUS
★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

TENUE ¤ Tic tac, tic tac, c'est le son du temps du passe. En espace d'une heure, tu as pu te préparer correctement. Par correctement, tu entends des vêtements de grandes marques que seules les personnes blindées de tunes comme toi peuvent se permettre. Du clair pour ressortir le teint de ta peau légèrement mate par les rayons de l'été. Des cheveux dégagés et légèrement ébouriffés pour déstructurer le côté droit de ta tenue. Un peu de maquillage pour ressortir ton regard étiré. Du parfum à la fois brute et sucré pour laisser apparaître certains aspects de ta personnalité. Des tongs blanches pour te donner un air décontracté. Et le tour est joué.
Cette soirée donnait lieu à une fête organisée par Lily, un membre des Spades. Evidemment, tu ne pouvais refuser l'offre de la donzelle. D'une part, parce qu'il s'agissait d'une amie d'enfance, d'une autre parce que c'était un membre du même crew que toi, et enfin parce que ce soir, toi aussi tu voulais te foutre la gueule à l'envers. Ce n'était pas comme si ta dernière cuite remontait à loin, mais tu ne ratais jamais une occasion pour boire. Tu n'étais pas chez les Spades pour faire joli. Tu étais le Jack, tu plantais le décor. Mais, avant tout tu étais Go Rob, un prince de la nuit. Les grandes soirées comme celles-ci ne passaient pas au travers de tes filets. Si l'opportunité de t'afficher se présentait, tu la prenais. Toi, tu étais le genre de gars qu'on remarquait. Tu le voulais ainsi. Tout le monde devait connaître Rob et peut importe la réputation que tu te tapais. Tu t'en branlais.
Le lieu du rendez-vous était la piscine de l'université. Normalement, il était interdit de faire ce genre de choses à cet endroit. Encore une fois, quand on est fortuné de nombreux avantages ont lieu. Dans ta ferrari 458 blanche, tu squattais le parking du gymnase remarquant deux places prises par la bagnole de Lily. Tu ris à la dérobée. Elle n'avait aucun gène cette meuf.
Les mains engouffrées dans les poches et les lunettes couvrant tes yeux, tu imposais ta présence dans la piscine avec une prétention sans bornes. Pendant ton entrée, quelques claquements de mains se faisaient en guise de salutations et des clins d'œil, des enlacements pour les plus chanceuses. Pendant qu'un serveur passait près de toi, tu lui piquas un gobelet à l'américaine pour te rafraîchir la bouche. Cul sec. Sûrement un signe des Spades. Tu le donnas à une fille aux airs nunuches qui pensait que le verre était plein et que tu lui donnais ce verre de bon cœur. Tout à coup, un son retenu ton attention. À son arrivé, tu osas te mettre près du DJ. Un signe de mains signifiant votre reconnaissance, et tu te mis à gueuler dans le micro:

- Tout le monde lève son putain de verre en l'air, on a toute la soirée pour se mettre la gueule à l'envers !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
queen of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 374
POINTS : 270
ICI DEPUIS : 18/07/2015
AGE : 28

COEUR : hum. hum ? #fengly, sisi.
OCCUPATIONS : harcèlement presque sexuel au Fengshui. + étudiante en journalisme (doctorat).


MessageSujet: Re: fuck dat party, baby. Sam 25 Juil - 1:00

fuck dat party, baby.

TENUE ◊ « Tout le monde lève son putain de verre en l'air, on a toute la soirée pour se mettre la gueule à l'envers ! » Paf, un éclat de voix attire instantanément mon attention. Je le reconnaîtrais entre mille : cet homme qui posséde une voix et des propos tellement alléchants que j’en perdrais volontairement ma petite culotte. Genre, elle même glisserait sur mes cuisses sans que je ne le demande, en vrai. Faisant glisser mes lunettes sur le bout de mon nez, je manque de tomber de ma bouée en forme de donut à la fraise tandis qu’un sexy invité vient me la tenir -hum- en me lançant un regard intéressé. Je lui caresse le menton histoire de le remercier puis lève une jambe en l’air, prenant limite la pose. Il fallait que j’interpelle mon robin des bois préféré. Monsieur avait enfin daigné pointer le bout de son joli petit nez et sa présence ne faisait qu’accroitre ma folle envie de faire la fiesta. C’est ce genre de sentiment qu’on à lorsqu’on croise un Spade. Le genre de folie enivrante qui vous prend à un tel point que même une bouteille de tequila entière ne retiendrait pas ma soif de soirée. D’un claquement de doigt, je fait signe au jeune invité, qui venait de me donner un coup de main, de m’emmener vers le bord. Celui-ci s’exécuta avec plaisir, m’offrant un sourire carnassier digne de ce nom.

Après avoir atteint le bord de l’immense piscine, je pose mes pieds à terre avec une grâce étonnante malgré l’alcool que je venais d’ingurgiter. Vidant mon gobelet d’une traite, j’en chope un au passage, appartement à une gamine venue se défouler dans notre univers de débauche intense. Elle se retourne en lançant un regard dédaigneux mais se ravise lorsqu’elle croise mon regard à travers mes lunettes. C’est ça, d’être plus vieille que la majorité : on à tout les droits, les Coréens m’ayant toujours assez impressionnée via leur capacité à respecter leurs aînés. Le fait d’avoir trois ans de plus que la moyenne m’élevais au rang de grande Reine et je me plaisais bien à profiter de cette situation. J’avançais lentement vers le Dj, là où se tenait mon ami d’enfance que j’avais vu terminer cul sec son gobelet d’alcool. Je goutais le miens et esquissais une grimace : du whisky, pas vraiment mon fort mais ça ferait l’affaire. je remontais mes lunettes sur le sommet de mon crâne puis tirais sur l’élastique de mon bikini afin de remettre ma poitrine en place. Avec un tel bonnet, ça gerbait un peu sur les côtés si on avait pas un maillot digne de ce nom. Je m’approchais avec grâce vers Rob puis d’une main experte, je passais mon bras autour de son cou et l’attirait  moi pour l’étouffer d’affection. « Alors beau gosse, on viens pas dire bonjour à sa blondasse préférée ? » lui dis-je alors qu’un sourire taquin se dessinait sur mes lèvres. 
© GASMASK


♠️ J'ENVISAGE D'ARRÊTER LES COURS,
DE ME LAISSER POUSSER LA BARBE
ET DE REJOINDRE UN CIRQUE. ♠️
Revenir en haut Aller en bas
En transition

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 470
POINTS : -1
ICI DEPUIS : 05/07/2015
COEUR : Lubrifié
OCCUPATIONS : Etudiant


MessageSujet: Re: fuck dat party, baby. Sam 25 Juil - 18:27


FUCK DAT PARTY, BABY
LILY -¤- ROB


BECAUSE WE ARE SO FABULOUS
★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Les silhouettes dansantes et alcoolisées commençaient à se coller les unes aux autres. L'endroit se faisait de plus en plus petit par le nombre de personne qui augmentait. La soirée était alléchante d'où sa fréquentation. Des bouées gonflables de toutes les couleurs ont été disposé un peu partout. Des balles colorées que l'on pouvait retrouver dans les jeux pour enfants ont été jeté dans l'eau. Des ballons a l'hélium s'envolaient au dessus de la piste de danse. Des serveurs vaguement dénudés tournaient avec leur plateau argenté à la main afin de pouvoir rassasier tout le monde. Pendant ce temps qui s'enivrait, tu tentais de frissonner l'ambiance déjà installée depuis un moment. Comme dans tes habitudes, tu t'exposais face aux gens. On te remarquait, on t'aimais ou on te détestait. Peu importait pour toi. Tu voulais que le nom de Go Rob marque les esprits.

En survolant du regard l'espace clos, tu remarquais quelques femmes  alléchantes. Un homme attaquant et non sur la défensive, voilà ce que tu étais. Il est vrai, que tu étais en couple depuis un certain temps maintenant. Cependant, personne ne pouvait changer ton attitude, ton être tel qu'il était. Il était difficile pour toi de rester fidèle à une personne. Vivre au jour le jour c'était ta devise. Tu n'étais pas du genre à te restreindre, mais plutôt à en profiter jusqu'au bout du levé du jour. Les femmes qui se mettaient avec toi étaient au courant de cette partie. Elles le devaient parce que la liberté n'était pas un détail, mais une philosophie te concernant.

Il était bientôt l'heure de voler au dessus des nuages. Tu tapotais les poches de ton pantalon pour vérifier si ton matos était toujours là. Affirmatif. Un sourire satisfait glissait sur tes lèvres. Ce soir, tu allais t'enfumer la gueule. Tout seul ou bien avec une personne que tu appréciais. La fumette, tu ne la partageais pas avec l'inconnu du quartier ou le gugus du coin. C'était un instant qui te faisais planer et bien tripper. Tu aimais répartir ces quelques minutes seul ou en bonne compagnie. C'était ton petit plaisir personnel de ta jeunesse.

Une voix saisissait ton attention. C'était la charmante Lily, ton amie d'enfance. Le regard aiguisé, tu matais sa tenue sympathique un court instant. Avec un sourire étiré sur tout ton visage, tu la saluais à ta manière. Une main se déposait sur la hanche de la jolie blonde et un baiser couronnait l'une de ses joues.

- J'attendais que la blondasse bouge son gros cul pour embrasser le prince.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
queen of spades

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 374
POINTS : 270
ICI DEPUIS : 18/07/2015
AGE : 28

COEUR : hum. hum ? #fengly, sisi.
OCCUPATIONS : harcèlement presque sexuel au Fengshui. + étudiante en journalisme (doctorat).


MessageSujet: Re: fuck dat party, baby. Sam 1 Aoû - 0:22

fuck dat party, baby.

TENUE ◊ Alors comme ça, cette soirée allait être des plus monumentales du moment ? Tss, tu parles, rien comparé à ce qu’on prépare pour tout le campus. Le genre de fiesta pour bien démarré l’été, qui certes, est déjà commencé depuis un bail. Remarque, si je devais compter toutes les soirées que nous les spades avons organisés depuis le début de l’année, je ne serais pas sortie de l’auberge. A coup sûr je n’aurais pas assez de doigts sur les deux mains. Je rejette mes cheveux en arrière puis, prenant un air hautain à souhait, je vais attraper mon Rob qui se la coule douce près du dj. « J'attendais que la blondasse bouge son gros cul pour embrasser le prince. » Sa voix résonne dans mes tympans et je sursaute : sa main sur ma hanche me chatouille et je lui tire la joue alors qu’il vient de déposer un baiser sur la mienne. Tss, un Prince, lui ? Et puis quoi encore. S’il est un prince je suis une putain d’impératrice de la night moi. « De un chouchou, mon cul il est pas gros. Il est aussi parfait que le bout de mes tétons. Deuxio, je l’emmerde, moi, le prince. » Sur ces vastes parole je resserre mon étreinte et ébouriffe ses cheveux vivement histoire de bien l’emmerder. Genre, le manque de respect envers sa noona, mais où va l’monde. Même si j’avoue que j’ai un peu du mal à le considérer comme plus jeune, il faut dire qu’avoir quelques années de plus donne un certain avantage pour faire chier son monde.

« Bon, j’sais pas toi, mais j’ai soif. D’un vrai verre. Leur machin dégueulasse ça va deux secondes. » Alors que je lâche Rob pour m’emparer uniquement de sa main, je le traîne avec moi là où un buffet immense d’alcool et de gourmandises en tout genre sont servis. Je le lâche afin de me focaliser sur une bouteille de rhum qui me faisait de l’oeil depuis un moment. Je la prend d’une main puis me retourne vers rob en lui fourrant une feuille de menthe dans la bouche. « Ce soir, j’suis ta sexy barmaid en bikini. Tu veux boire quoi ? » Je secoue la bouteille de rhum et ma poitrine au même rythme que la musique, taquinant un peu mon ami d’enfance. Un petit clin d’oeil et hop, je me retourne pour prendre un verre à cocktail tout propre, j’y verse de la glace pilée en attendant que monsieur daigne bien vouloir m’annoncer sa commande.
© GASMASK


♠️ J'ENVISAGE D'ARRÊTER LES COURS,
DE ME LAISSER POUSSER LA BARBE
ET DE REJOINDRE UN CIRQUE. ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

p'tit curieux

MessageSujet: Re: fuck dat party, baby.

Revenir en haut Aller en bas
 
fuck dat party, baby.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 SHADES OF (CRADES) CARDS :: ∞ Piscine-