Partagez | 
 

 i had the feeling than it was you + meesung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 236
POINTS : 190
ICI DEPUIS : 26/07/2015
AGE : 23

COEUR : c'est une poubelle venez jeter vos déchets.
OCCUPATIONS : étudiante en psychologie parce que c'est sexy.


MessageSujet: i had the feeling than it was you + meesung Mar 28 Juil - 21:25

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Tu ne savais pas vraiment ce tu fichais seule ici, ça t'avais pris comme-ça tu avais enfilé une tenue adéquate et tes chaussures les plus confortables et tu avais quitté ton dortoir. T'avais marché un peu, tu avais laissé le vent caressait délicatement ta nuque et tu es arrivée un peu par hasard devant ce bar. Tu as hésité pendant quelques secondes avant d'y faire ton entrée qui ne passa pas inaperçue. C'était à ton habitude de faire les regards se posaient sur ton délicat visage. Et comme à ton habitude beaucoup d'hommes t'ont proposé un verre et tu as poliment décliné leur offre. Tu es partie t'asseoir dans un coin reculé du bar. Mauvaise idée. A peine t'étais-tu assise qu'un nouvel homme vînt t'accoster, il semblait que l'alcool l'avait déjà bien amoché. Un verre, mademoiselle ? Tu secouas la tête, Non merci. J'ai déjà de quoi me désaltérer. tu lui pointa du doigt ton cocktail. Malgré ta déclinaison il insista. Et bien je peux toujours te tenir compagnie, il vînt s'asseoir près de toi si près que tu pouvais deviner qu'il avait abusé sur le whisky. Il te regardait d'un air insistant et te rendait mal à l'aise. Ahjussi, je n'ai vraiment pas besoin de votre compagnie. Tu avais beau dire ce que tu voulais pour qu'il s'en aille, il ne bougea pas d'un cil. Il se mit même à te toucher les cheveux tout en répétant des mots comme belle et gentille fille. Tu ravalas ta salive avant d'enlever sa sale main de ton crâne, il t'attrapa alors le poignet tandis qu'un hoquet s'empara de lui. Il réussit tout de même à placer une phrase avant que celui-ci ne reprenne. Qu'est-ce que tu fais ? Il serra de plus belle ton petit poignet et son regard insistant d'ivrogne avait laissé place à un regard menaçant. Tu pouvais lire dans ses yeux qu'il n'avait pas des pensées très innocentes Écœurant. Tu aurais voulu l'envoyer boulet lorsqu'il a recommencé à te toucher les cheveux et lorsque sa main est descendu sur ton visage. Mais tu es restée de marbre, tu étais pétrifiée, il ne pouvait rien faire d'autre que ça de toute manière. Le bar était plein et bien que vous vous trouviez dans coin reculé il ne pouvait rien faire et toi non plus. Non, correction tu pouvais mais tu n'y arrivais pas. Tu t’écœurais à ton tour. Tu voulais passer pour une femme forte mais quand il s'agissez de te défendre face à des hommes qui faisait et disait des choses déplacés à ton égard, il te fallait beaucoup de courage pour prendre les choses en main, c'était décevant. Tu étais décevante mais ça avait toujours été comme-ça depuis ton agression.  
© flappy bird.


aren't you know we're toxic ?
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “ you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol that’s just what you think boy, you ain’t cooler than me, nah you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol it’s the end of your illusion boy, you ain’t cooler than me, nah. GG
Revenir en haut Aller en bas
king of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 595
POINTS : 451
ICI DEPUIS : 19/07/2015
AGE : 26

COEUR : En pleine forme même s'il ne bat pour personne !
OCCUPATIONS : Faire des dons de méchanceté gratuite parce qu'il est un roi généreux.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Mar 28 Juil - 23:48

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na

Il arrivait occasionnellement au jeune roi de trèfles de finir ses après-midi dans un bar. Alors qu'il était sur le chemin de son dortoir et une fois ses cours de psychologie achevés ainsi que ses quotidiennes prises de tête avec ses semblables, il décida de rediriger son cap. Il tourna les talon en direction Seomyeon où, il allait probablement finir sa soirée dans un bar. Du moins cela était son plan. L'alcool, à consommation modérée était parfois la meilleure des façons qu'il avait trouvé pour se changer les idées. En effet, l'effet était peut-être passager, mais durant ce laps de temps tout ses tracas s'envolaient ; le fait qu'il soit le roi devenait alors futile et si peu.... Important ? Il oubliait alors l'image qu'il avait, celle qu'il devait refléter aux yeux de tous et adoptait parfois un tout autre comportement ; il en avait fait l'expérience avec Woo Jin. Lorsqu'il entra dans le bar, il vit au fond une jeune fille qui lui étrangement familière . Il l'avait déjà vu à la faculté, mais il était surtout dans la même famille.... Cependant il était persuadé de l'avoir déjà vu bien avant tout cela.... Mais quand ? Il ne savait pas, et il n'était pas le genre à poser ce type d'interrogation à la concernée. Il s'installa au bar, non loin d'elle, mais pour la seule et unique raison qu'il n'y avait que de la place ici. Il ne prêta pas attention à elle et se contenta uniquement de boire sa bouteille de soju qu'il avait commandé. Au bout de trois verres, il entendait alors une voix féminine se plaindre ; vraisemblablement celle de la jeune fille. Il n'y prêta guère attention néanmoins lorsque qu'il vit qu'un homme tenait compagnie à elle, il commença alors à silencieusement les observer. Non parce qu'elle était accompagnée, mais plutôt parce que le type semblait amoché par l'alcool. Silencieusement, il achevait alors son quatrième verre tandis que l'homme qui se tenait auprès de la jeune fille perdait de son sang-froid. Il commençait tout d'abord à lui caresser les cheveux puis brutalement lui agrippa son poignet. Le jeune homme d'ordinaire ne se mêlait pas des conflits, lui toujours passif lorsqu'il n'était pas concernée néanmoins, personne ne réagissait. La tension entre les deux continuait d'augmenter, jusqu'à ce que le jeune homme se lève de sa chaise et intervena. « Yah Ahjussi ! » Disait-il en même temps qu'il sépara le bras de l'ivrogne de celui de la plus jeune. Il lança un regard bref et légèrement inquiet à la jeune fille, avant d'agresser du regard l'homme plus âgé. « Vous en faites trop. Vous ne voyez pas qu'elle n'a pas envie de rester en votre compagnie ?! Vous sentez l'alcool à plein nez. » Il disait cela, tout en agrippant par le bras Mee Na et se dirigea vers la sortie. L'ivrogne commençait à l'insulter, et à marmonner diverses remarques, mais Ji Sung fit mine d'ignorer tout simplement. Une fois dehors, il lâcha son bras, et même s'il venait de déverser sa rage sur l'homme d'avant, il était loin d'avoir eu son compte pour la journée. « C'est quoi ton problème à toi ? Si j'étais pas là, tu te serais laissée faire ? Tu croyais qu'il allait juste te tenir la main innocemment ?! » Bizarrement cette situation semblait étrangement familière pour Ji Sung....
© flappy bird.


♣️ Don't you know that we're toxic ? ♣️
Is anybody there? Does anybody care? What I'm feeling I wanna disappear so nobody could hear me when I'm screaming.They say pain is an illusion, "this is just a brusing you are just confused" But I am only human© crazy soul
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 236
POINTS : 190
ICI DEPUIS : 26/07/2015
AGE : 23

COEUR : c'est une poubelle venez jeter vos déchets.
OCCUPATIONS : étudiante en psychologie parce que c'est sexy.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Mer 29 Juil - 16:17

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Depuis ton arrivée dans le bar tu n'avais pas vraiment prêté attention à ce qui t'entourait, tu t'étais contentée de boire pour te relaxer après cette longue journée dirais-tu. A vrai dire tu n'avais pas vraiment de raison d'être ici et pourtant tu l'étais. Entamant ton deuxième verre tu vis s'installer un garçon qui te paraissait familier non loin de toi. Familier ? Plutôt que tu connaissais bien c'était le roi de la famille à laquelle tu appartenais. Tu ne l'appréciais pas vraiment, en vérité vous ne vous parliez très peu et pourtant tu ne cessais de te demander ou tu l'avais déjà. Tu étais persuadée de l'avoir connu avant ton entrée à la fac. Sans même t'en rendre compte tu continuas à l'observer. Lui par contre ne prêtait nullement attention à toi jusqu'à l'arrivée de cette énergumène qui t'ennuyait jusqu'à maintenant. Trop préoccupée par cet homme tu fis plus que surprise lorsque tu entendis la voix de Ahn  Ji Sung résonnait dans la pièce. Evidemment que tu connaissais son nom, il était roi, il était ton chef. Tu levas tes yeux vers lui lorsqu'il enleva le bras de l'ahjussi du tiens. Tu étais morte de honte pour qui il allait-il te prendre maintenant ? Tu fis surprise de plus bel en voyant ce léger regard inquiet sur son visage en te regardant. « Vous en faites trop. Vous ne voyez pas qu'elle n'a pas envie de rester en votre compagnie ?! Vous sentez l'alcool à plein nez. »  A ces mots il t'agrippa le bras et vous sortirent du bar. Tu te dégageas de son emprise et il n'attendit pas une seconde pour t'incendier de reproches. Tu ne savais que dire, tu finis finalement par bafouiller quelques mots. Non... je, je. Merci. Tu inclinas la tête avant de la relever et de le regarder droit dans les yeux. Le sentiment de déjà vu était bien trop fort. Tu te souvins alors de ce jour dans la salle d'attente de ton psychologue ou un charmant monsieur victime d'alcoolisme t'avais gentiment tenu compagnie et avait été un peu trop affectueux à ton égard et comme à ton habitude, tu n'avais rien fait. Et puis ce garçon, ce garçon s'était interposé. Comme aujourd'hui.  
© flappy bird.


aren't you know we're toxic ?
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “ you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol that’s just what you think boy, you ain’t cooler than me, nah you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol it’s the end of your illusion boy, you ain’t cooler than me, nah. GG
Revenir en haut Aller en bas
king of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 595
POINTS : 451
ICI DEPUIS : 19/07/2015
AGE : 26

COEUR : En pleine forme même s'il ne bat pour personne !
OCCUPATIONS : Faire des dons de méchanceté gratuite parce qu'il est un roi généreux.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Mer 29 Juil - 17:52

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Ji Sung était curieusement fou de rage contre la jeune fille. Généralement il ne se mêlait pas de ce genre de conflit, et devenait encore moins aussi émotif. C'était étrange, mais il sentait une impression de déjà-vu, comme si cette scène s'était déjà déroulée par le passé. A peine venait-elle de lâcher sa main, que celle-ci commença à s'excuser en bégayant puis s'inclina poliment. Comment à son habitude, il avait hurlé trop fort, déjà qu'elle venait de se faire aborder par un mec totalement ivre, voilà que notre roi se met en plus à l'incendier de critiques et de reproches. « Sérieusement.... » Critiquer était sûrement aussi la façon à Ji Sung d'exprimer son inquiétude envers la jeune fille, jamais il n'allait avouer ressentir de telles choses, mais pour qu'il aille jusqu'à l'aider c'est bel et bien qu'il y avait un bon sentiment au fond. Lorsque le contact visuel s'établissait, à nouveau cette situation semblait familière au garçon. Il savait qu'il la connaissait par le passé mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus.... Puis maintenant il y avait cette situation qui semblait s'être déjà déroulée et peut être avec les mêmes protagonistes. Il fit un pas en avant, se rapprocha de Mee Na, et la dévisagea pointilleusement. Son visage, ses yeux, et même sa voix.... Tout semblait familier. Malheureusement pour lui, il avait une mémoire extrêmement sélective. Il avait beau être loin d'être stupide et d'avoir une bonne mémoire, il semblait que celle-ci ne conservait que les choses qu'elle jugeait importantes ! Et visiblement la jeune fille n'en faisait pas partie. Il fit un autre pas en avant, désormais un peu trop proche d'elle, mais peut être qu'a cause de l'alcool il ne s'en rendait pas trop compte. « Tu vas bien ? » Il lui disait ceci avec un calme d'aplomb, mais aussi une certaine brutalité dans la façon de prononcer son interrogation. Comme s'il demandait ça à simple titre informatif, comme si cela ne l'importait pas tant que ça. En réalité si, mais ce genre d'intonation il avait oublié comment le faire, ou plutôt il ne l'avait jamais appris. « Je t'ai déjà aidé par le passé pas vrai ? » Disait-il tout en se reculant lentement. Il croisait ses bras, arquait un sourcil, attendait que la concernée réponde à son interrogation principale
© flappy bird.


♣️ Don't you know that we're toxic ? ♣️
Is anybody there? Does anybody care? What I'm feeling I wanna disappear so nobody could hear me when I'm screaming.They say pain is an illusion, "this is just a brusing you are just confused" But I am only human© crazy soul
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 236
POINTS : 190
ICI DEPUIS : 26/07/2015
AGE : 23

COEUR : c'est une poubelle venez jeter vos déchets.
OCCUPATIONS : étudiante en psychologie parce que c'est sexy.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Mer 29 Juil - 19:14

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Tu ne savais pas trop quoi penser de la situation dans laquelle vous vous trouviez. Tu essayais d'examiner le comportement de ton camarade en vain. Malgré ces mimiques, ces petits gestes insignifiants qui donnaient habituellement la réponse sur les véritables pensées de l'autre. Tu n'arrivais pas à savoir si il était en colère, inquiet ou bien juste poli. Peut-être un peu de tout. Mais bizarrement tu étais en quelque sorte, reconnaissante ? En même temps il t'avait tout de même défendu - à sa manière - mais il avait tout de même fait. Et il avait raison qui sait ce que cet homme aurait pu essayer de te faire d'autre ? L'atmosphère était assez tendue et gênante mais au moins l'étudiant en psychologie semblait s'être calmé. Il se rapprocha même de toi et se mit à te détailler du regard. Quelques instants d'hésitations. Tu veux une loupe aussi ? Il avait l'air complètement ailleurs comme-ci il essayait de se rappeler quelque chose. Visiblement il n'y arrivait pas. Il arrêta de te fixer du regard et fit un nouveau pas vers toi. Il était maintenant beaucoup trop proche de toi, tu ravalas ta salive avant de te mordre la lèvre inférieur. Il te demanda sur un ton à la fois calme, sec et brutal si tu allais bien. Oui, je suis vraiment désolée. Tu ne savais pas vraiment pourquoi tu t'excusais, tu avais le sentiment que tu l'avais dérangé dans sa tranquillité et tu voulais juste partir. Tu n'avais pas vraiment envie de découvrir ce soir si il était vraiment celui qui t'avais aussi sauvé l'autre fois, tu pensais de toutes manières que c'était peu probable. Il ne semblait pas être le type de garçon à accourir sauver les jeunes femmes en détresses. Alors deux fois et en plus la même fille. Impossible, du moins c'est ce que tu essayais de croire. Tu fis vraiment surprise lorsqu'il te posa la fameuse question à laquelle tu mourrais d'envie d'avoir une réponse. Surprise et confuse. Ainsi tu étais  et surtout prise de dépourvue. Comment voulait-il lui répondre lorsque tu t'en souvenais même pas, tu étais loin d'avoir une mémoire de poisson rouge. Mais, il t'arrivait d'oublier les visages des personnes que tu avais vu ou croisé que très peu de fois. Si c'était vraiment lui, il t'avait aidé certes mais ça en était arrêté là du moins c'est que tu pensais.  Franchement, je ne sais pas trop. Tu fis une pause avant de reprendre,  Mais, ton visage me paraît étrangement familier...    
© flappy bird.


aren't you know we're toxic ?
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “ you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol that’s just what you think boy, you ain’t cooler than me, nah you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol it’s the end of your illusion boy, you ain’t cooler than me, nah. GG
Revenir en haut Aller en bas
king of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 595
POINTS : 451
ICI DEPUIS : 19/07/2015
AGE : 26

COEUR : En pleine forme même s'il ne bat pour personne !
OCCUPATIONS : Faire des dons de méchanceté gratuite parce qu'il est un roi généreux.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Jeu 30 Juil - 2:20

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na

Lorsqu'il s'agissait d'expressivité, Ji Sung demeurait un mystère vivant. Il était toujours mépris pour autre, du moins ses émotions ne se transmettaient pas correctement. La gestuelle, l'intonation, le regard.... Rien n'était contrôlé, tout semblait confus. Lorsqu'il demanda comment allait Mee Na, d'une part il avait le regard inquiet, tandis que son intonation fût froide, sèche, agressive. Comment pouvait-elle réagir ? Il fallait trancher, se faire sa propre interprétation en espérant ne pas se tromper. Tandis qu'il se rapprochait de la jeune fille, il remarqua cette curieuse sensation familière. Là lui vint l’intuition qu'il l'avait déjà aidé par le passé, mais rien ne lui revenait dans l’immédiat. Il se reculait alors, croisa ses bras et observait la jeune fille qui elle aussi sembler penser la même chose. Elle était surprise, mais vraisemblablement elle pensait à la même chose. Ji Sung accorda alors toute son attention à la plus jeune, pensant qu'elle se rappelait de quelque chose. Malheureusement tout comme lui c'était le vide absolu. Il soupira, probablement déçu qu'elle ne pouvait pas l'aider. « Ça m'aide pas trop ça. Mais bon on est au moins fixé. On s'est déjà rencontré dans une situation similaire » Le jeune homme s'apprêta à tourner les talons néanmoins, il se rappelait de la situation dans laquelle il se trouvait. Il venait tout juste d'aider Mee Na à se sortir d'une situation délicate, il n'allait pas la laisser comme ça.... pas vrai ? Il tourna la tête dans sa direction, avant de lui demander : « Je te raccompagne à ton dortoir..... C'est lequel ? » Il passa sa main dans ses cheveux replaçant alors ses cheveux correctement tout en soupirant une dernière fois. Oui car au fond ça l'embêtait clairement. En effet notre roi et loin d'être le gentleman que tout le monde rêverait et encore moins le prince sur son cheval blanc. Il était le parfait anti-héro. Si elle le trouvait irrespectueux ou impoli, elle pouvait déjà être reconnaissante qu'il soit intervenu pour la séparer de l'ivrogne, car il déteste de mêler aux affaires des autres. En effet, ceci avait compris toute sa soirée mais bon, il l'avait aidé et désormais il fallait assumer jusqu'au bout et il allait la raccompagner par simple politesse et par principes. Et qui sait.... Peut-être que quelque chose allait leur revenir sur le trajet ? « On était à au même établissement scolaire ?.... On fréquente le même bar.... ? Sérieusement où est-ce qu'on peut reproduire une scène similaire ? » Il parlait pour lui même, mais espérait tout de même que la jeune fille apporte sa contribution. Au fond même s'il ne trouvait pas la réponse, il en avait rien à faire. Mais cela l'intriguait, c'était une futile curiosité.
© flappy bird.


♣️ Don't you know that we're toxic ? ♣️
Is anybody there? Does anybody care? What I'm feeling I wanna disappear so nobody could hear me when I'm screaming.They say pain is an illusion, "this is just a brusing you are just confused" But I am only human© crazy soul
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 236
POINTS : 190
ICI DEPUIS : 26/07/2015
AGE : 23

COEUR : c'est une poubelle venez jeter vos déchets.
OCCUPATIONS : étudiante en psychologie parce que c'est sexy.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Jeu 30 Juil - 19:13

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Tu regardais le visage de ton camarade toujours surprise que votre sentiment de déjà-vu était partagé. Malgré son manque d’expressivité il avait l'air de vouloir savoir si oui ou non vous étiez déjà rencontrés autre fois. C'était juste de la curiosité tout comme toi mais cela restait assez étrange pour toi. Il semblait être du genre à avoir l'air de se préoccuper de rien sauf de sa petite personne et le fait qu'il veuille juste éclaircir ses souvenirs n'était pas quelque chose d'extraordinaire mais bizarrement tu te persistais à croire que si. Après lui avoir répondu il te fit comprendre que ça ne l'aidait pas vraiment, tu le savais déjà mais ça lui était probablement égal. Tu vis alors Ji Sung commencé à se retourner, tu étais légèrement soulagée sa présence te mettait légèrement mal à l'aise. Tu ne savais pourquoi, ce sentiment s'était juste emparé de toi à la minute ou vous étiez sortis du bar. Et puis tu ressentis soudainement une envie qu'il ne parte pas, tu n'avais pas envie de rentrer seule tu aurais pu prendre un taxi mais ce soir tu avais l'impression qu'il était mieux pour toi de ne pas repartir seule. Et ce fut comme-ci ta bonne étoile t'avais entendu, la tête du jeune homme se tourna vers toi et te proposa de te raccompagner. Les rumeurs allaient probablement jaser si des étudiants voyaient le roi des clubs rentrer avec une simple 7 mais ça n'avait pas l'air de le préoccuper. C'est le dortoir C mais tu n'as pas besoin de savoir le numéro de ma chambre. Tu le regardas passer sa main dans ses cheveux puis tu raclas la gorge, gênée. Tu sais tu n'es pas obligé. Il était déjà trop tard pour reculer puisque vous aviez déjà commencer à marcher mais c'était en toute politesse que tu fis cette remarque. Et puis tu savais qu'il ne faisait pas ça de bon cœur mais tu appréciais tout de même son geste. Tandis que le bar s'éloignait de vous Ji Sung se mit à penser à haute-voix, Même établissement je ne pense pas, fréquentation du même bar ? Il n'y en pas des masses de toutes manières ici ça serait trop probable. En bon entendeur tu essayais toi aussi de placer les pièces du puzzle manquantes. Cela pouvait-être n'importe quel lieu, les gens bourrés on en trouvait partout malheureusement. Mais, celui de ton souvenir était victime d'une addiction. Tu te mis à marmonner, Addiction, addiction. Pourquoi était-ce si dur de se souvenir, c'était pourtant pas si compliqué que ça.   
© flappy bird.


aren't you know we're toxic ?
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “ you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol that’s just what you think boy, you ain’t cooler than me, nah you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol it’s the end of your illusion boy, you ain’t cooler than me, nah. GG
Revenir en haut Aller en bas
king of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 595
POINTS : 451
ICI DEPUIS : 19/07/2015
AGE : 26

COEUR : En pleine forme même s'il ne bat pour personne !
OCCUPATIONS : Faire des dons de méchanceté gratuite parce qu'il est un roi généreux.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Jeu 30 Juil - 23:19

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Ji Sung était loin d'être le garçon idéal que toute demoiselles rêveraient cependant, il avait tout de même un minimum de galanterie. Voyant qu'il se faisait tard, mais surtout vis à vis de l’événement qui venait de se produire, le roi de trèfle décida de raccompagner Mee Na à son dortoir. Il était évident qu'avec de qui venait de se dérouler la jeune femme n'avait pas vraiment envie de rentrer seule malgré qu'une certaine tension se dégageait entre les deux étudiants. Le jeune homme faisait évidemment le geste à contre cœur. D'une part il allait devoir annuler tout ses projets....même si ils ne se résumaient qu'a aller boire, mais il allait aussi faire courir un risque à sa réputation. Le farouche et infect roi de trèfle raccompagne une jeune fille qui serait un sept ? Le chiffre n'était pas forcément des plus bas, mais cela restait tout de même significatif. Si un membre de la trinité porte un certain intérêt à un chiffre, surtout venant de la part de Ji Sung cela pouvait entraîner nombreuses rumeurs compromettantes ; il en faisait déjà l'expérience avec Se Nah. Néanmoins les rumeurs s'étouffaient rapidement lorsqu'il intervenait, parce que oui, le roi de trèfle faisait peur. Personne n'avait envie de devenir son ennemi même si, il était relativement aisé de le devenir tellement il pouvait être infect et méchant même avec ses proches. « Le C ? Je connais le chemin. » Évidemment qu'il le connaissait.... C'est là ou sa reine logeait tout de même ! Même s'il avait une carte haute, la puissance suprême de la famille était la reine, alors il devait absolument savoir où il logeait si jamais elle avait besoin de lui. Il respectait parfaitement le jeu, si Jae Sun lui ordonnait quelque chose, il obéissait sans broncher. Alors qu'ils marchaient en direction du dortoir, le jeune homme parlait à voix haute, essayant de se rappeler d'où ils se connaissaient. Cependant il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Mee Na essayait de l'aider, mais en vain elle non plus ne trouvait pas.... Jusqu’à ce que celle-ci se mit à marmonner. Un seul mot, qu'elle répétait sans cesse... Insignifiant pourtant, un éclair de lucidité parvint au jeune homme. « Addiction. » Il savait que ça avait un lien avec leur première rencontre. Il réfléchissait quelques instants puis, soudainement la mémoire lui revint. « Oh, c'était.... Un alcoolique dépressif qui t'avait abordé et je t'avais aidé..... oui c'est ça....Mais où était-ce.... ? » Il se gratta la tête, puis stoppa net ses pas. La pire chose qu'il aurait imaginé lui revenait à la mémoire. Quel idiot ! Il avait rencontré Mee Na chez la psychologue ! Chose dont il voulait absolument oublier et dont il ne fallait que personne ici ne soit au courant. En effet, si l'on apprenait que le jeune homme est en réalité loin d'être aussi fort qu'il n'y paraît et même qu'il soit presque au gouffre de la dépression, quel effet cela ferait sur sa réputation et sa crédibilité ? « Ah oublie ça ce n'est pas important de toute façon. Si ça nous revient pas ça sert à rien » Hors de question qu'elle s'en souvienne, c'était bien trop compromettant.
© flappy bird.


♣️ Don't you know that we're toxic ? ♣️
Is anybody there? Does anybody care? What I'm feeling I wanna disappear so nobody could hear me when I'm screaming.They say pain is an illusion, "this is just a brusing you are just confused" But I am only human© crazy soul
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 236
POINTS : 190
ICI DEPUIS : 26/07/2015
AGE : 23

COEUR : c'est une poubelle venez jeter vos déchets.
OCCUPATIONS : étudiante en psychologie parce que c'est sexy.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Dim 2 Aoû - 21:49

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
En repensant à tout ce qui venait de se passer tu te demandais comment il avait fallu que tu tombes sur lui ? Tu étais plutôt du genre à croire au destin et à ces autres choses futiles. Ridicule, non ? Mais, tu ne pouvais aider tu n'étais pas naïve ou trop rêveuse. Non, tu pensais juste que dans son monde chaque choses autant subtiles qu'elles pouvaient être n'arrivaient pas par hasard. Comme maintenant, comme ce soir, son intervention et le fait que vous étiez présentement sur le chemin du retour. Ensemble. « Heureusement que tu es là, je me serais perdue.» dis-tu sur un ton sarcastique en évitant de trop le provoquer. Tu étais tout de même résidente de ce dortoir tu connaissais aussi le chemin mais tu ne voulais pas être méchante. Il restait tout de même ton roi, il pouvait être hautain et froid mais il restait plus haut-gradé que toi et tu ne pouvais t'attirer ses foudres. Puis il faisait tout de même l'effort de te raccompagner, tu ne cessais de te répéter ça dans la tête pour ne pas te montrer trop distante bien que lui semblait l'être. Tu te demandas tout de même pendant une seconde comment il savait ou le dortoir C se trouvait, tu voulus lui demander. Cette question te brûlait la langue mais ça ne te regardait pas. Il prit alors compte de ton indication et cela sembla faire de l'effet à sa mémoire. Il s'en souvenait, eurêka ! Nous étions sauvés. Il avait raison sur tous les points bien que tu t'en doutais déjà un peu. Tu lui avais caché et tu te l'étais caché à toi-même mais en vrai depuis le début tu savais qu'il t'avait aidé. La question était pourquoi ta mémoire te jouait des tours si elle faisait ça c'est qu'il y avait une bonne raison. Elle ne voulait pas que tu te souviennes de quelque chose mais de quoi ? Le garçon semblait continuer à chercher le lieu et tu ne pus t'empêcher de sursauter lorsqu'il s'arrêta soudainement. Tu le regardas d'un air étrange, « Tout va bien ? » Idiote, pourquoi posais-tu une telle question ? Il finit par dire qu'il fallait mieux oublier que ce n'était pas important, il avait sûrement raison. Une part de toi était en accord avec une parole mais il restait une part de toi qui ne l'était pas. Vous vous remirent à marcher tandis que tu tentais de puiser dans tes souvenirs les plus douloureux comme tes passages chez la psychologue. Évidemment une addiction, l'homme qui t'avait agressé était aussi un patient et si il était un patient alors.. Ji Sung l'était aussi ? Tu le regardas essayant de cacher ta surprise. « Ji Sung je me souviens. » Finis-tu par déclarer pas d'humeur à garder le suspens. Oui, maintenant tu te souvenais, tu te souvenais que tu ne l'avais pas croisé une fois mais plusieurs fois et que tu avais l'habitude de l'observer essayant de découvrir ses secrets. Alors, comment avais-tu fais pour l'effacer de ta mémoire ?    
© flappy bird.


aren't you know we're toxic ?
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “ you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol that’s just what you think boy, you ain’t cooler than me, nah you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol it’s the end of your illusion boy, you ain’t cooler than me, nah. GG
Revenir en haut Aller en bas
king of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 595
POINTS : 451
ICI DEPUIS : 19/07/2015
AGE : 26

COEUR : En pleine forme même s'il ne bat pour personne !
OCCUPATIONS : Faire des dons de méchanceté gratuite parce qu'il est un roi généreux.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Ven 14 Aoû - 1:51

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Les souvenirs revenait peu à peu aux deux étudiants au fur et à mesure que les pièces du puzzle s'assemblaient. Néanmoins plus la pièce finale qui commençait à se former au sein de l'esprit du jeune homme, plus il constatait qu'il ne valait mieux pas qu'il continue à creuser. Il le savait désormais. Ce souvenir, cette rencontre faisait partie de la mémoire que Ji Sung avait effacé afin de se protéger ; des souvenirs douloureux résultant d'une période très sombre de sa vie. Il fût un temps où le jeune homme avait songé à abréger sa vie avec l'espoir de ne plus souffrir. Malheureusement (ou peut-être) heureusement pour lui, malgré qu'il s'était tranché les veines il fût sauvé par son père. C'est à se moment là que sa souffrance fût la plus insoutenable. Allongé sur un lit d’hôpital, la douleur physique avait pourtant été éradiquée depuis plusieurs jours... Cependant la souffrance psychologique subsistait inlassablement. L'envie de mettre fin à ses jours n'était plus vraiment d'actualité cependant, il avait perdu tout bonnement l'envie de vivre, le plaisir de respirer. Tout lui semblait fade, monochrome et sans forme. Sous les conseils des médecins il fût envoyé dans un premier temps chez un psychiatre afin d'être soigné puis ensuite sur la longue durée il alla chez un psychologue. Différence entre les deux, l'un le droguait aux antidépresseurs et autres substances miraculeuses tandis que l'autre n'avait que comme moyen la parole.... Et étrangement c'est ce qui l'avait aidé le plus. Du moins ce fût son ressenti. C'est ici qu'il avait rencontrée Mee Na. Elle-même était une patiente et ils se croisaient de nombreuses fois dans la salle d'attente cependant ils ne se sont jamais adressés la parole. C'est là que l'élément déclencheur fit irruption. Un alcoolique l'aborda puis commença à lourdement la draguer, personne n'y avait prêté attention sauf le jeune homme. La jeune fille totalement désespérée n'arrivait pas à se défendre face à l'homme plus agé. Heureusement pour elle, Ji Sung les sépara avant de la faire sortir du bâtiment pour lui faire la morale... Tout comme aujourd'hui. Le schéma s'était répété. Lorsque Mee Na brisa le silence, ses dires crispèrent tout les muscles de l'étudiant. Il fût prit d'une sueur froide, terrorisé à l'idée qu'elle ce rappelait de ce souvenir. Il voulait l'oublier à tout prix, et elle n'allait probablement pas vouloir aller dans ce sens et allait plutôt continuer à creuser. « Ah.... Tu te souviens. » Son expression était partagé entre la surprise et l'angoisse. Que savait-elle de lui au final ? Lui avait tout oublié à propos d'elle. « Par contre.... Je vois bien que tu n'en as tiré aucune leçon. » Parce qu'il se rappelait aussi qu'il l'avait sermonné pendant une dizaine de minutes pour lui expliquer que ce qu'il s'était passé avec l'alcoolique ne devait pas se reproduire !
© flappy bird.


♣️ Don't you know that we're toxic ? ♣️
Is anybody there? Does anybody care? What I'm feeling I wanna disappear so nobody could hear me when I'm screaming.They say pain is an illusion, "this is just a brusing you are just confused" But I am only human© crazy soul
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 236
POINTS : 190
ICI DEPUIS : 26/07/2015
AGE : 23

COEUR : c'est une poubelle venez jeter vos déchets.
OCCUPATIONS : étudiante en psychologie parce que c'est sexy.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Mar 18 Aoû - 21:35

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Nous pensons tous en avoir fini avec le passé et pourtant il y a toujours un événement qui vous y plonge à nouveau. Que nous aimions notre passé ou pas, qu'il soit heureux ou malheureux, nous n'en avons jamais réellement fini avec lui. Il y a toujours quelque chose pour vos anciens démons ou vos jours heureux ne remontent à la surface. Et aujourd'hui Mee Na tu voulais bien y croire, cette personne du passé elle était juste devant toi. Cette personne que tu côtoyais plus que tu ne le pensais au campus et que tu avais côtoyais bien avant. Ji Sung celui qui savait que tu n'avais pas une vie toute rose comme tu aimais faire croire. Ji Sung le roi des clubs au regard mystérieux et au passé douloureux. Un passé qu'il n'avait pas l'air d'être prêt à partager avec quelqu'un, un passé qui t'intriguait depuis ce jour ou il s'était assis en face de toi sans te prêter ne serait-ce un regard. Tandis qu'il venait de te sauver de cet alcoolique douteux. Oui, il t'intriguait c'était difficile à avouer toi qui détestait ce genre de personnalité. Ces personnes qui préféraient se lamenter sur le sort et arrêter de vivre car tu le voyais, tu le ressentais c'était bien trop flagrant qu'il avait perdu goût à la vie. Que la noirceur dans ses yeux étaient bien réelle. Tu ne voulais pas le juger, tu ne connaissais pas la raison pour laquelle il était ainsi et tu étais mal placée pour le faire. Avec ta dépression alors que le garçon qui t'avait agressé t'avais à peine touché. Certes tu avais eu peur, très peur et ce n'était pas la première fois ni la dernière fois que l'on te touchait ainsi. Férocement, froidement, sans culpabilité, sans songer une seconde que ce qu'il fait est mal. Mais, ça c'était la face cachée de l'iceberg tout le monde pensait que ce lycéen avait été le seul. C'était faux. Et c'est aussi une toute autre histoire. Un cauchemars que tu aimerais oublier. Un cauchemars que tu avais partagé seulement avec ta psychologue, oui un cauchemars malheureusement bien trop réel. Et maintenant que tu te souvenais, tu savais que ce souvenir ne tarderait pas à repointer le bout de son nez. Tu en frissonnais déjà, tu regardas Ji Sung qui n'avait pas l'air très emballé par le fait que tu te souviennes. Tu ne dis rien, tu hochas juste la tête gênée. Il y eut un moment de silence et le vert ne tarda pas à te sermonner de nouveau. « Oui, je... désolée. » Pourquoi t'excusais-tu à nouveau ? Pourquoi te sentais-tu coupable ce n'était même comme-ci il était vraiment inquiet pour toi et ce n'était pas ta faute si tu étais un véritable aimant à problèmes. Les situations tordues t'adoraient malheureusement alors pourquoi s'excuser. Cela faisait d'ailleurs combien de fois que tu lui avais présenté des excuses, tu n'avais rien fait de mal. «  J'espère que tu vas mieux. »  Tu ne savais pas vraiment pourquoi tu avais posé cette question, qui posait ce genre de question à une personne que tu connaissais à peine. Tu étais juste curieuse, il était parti voir un psy et tu étais curieuse de savoir si il allait mieux car nous n'allions pas voir un psychologue pour rien. Ta question restait tout de même stupide et Ji Sung t'enverrait sûrement bouler mais tu avais besoin de réponses et rien que le fait qu'il sache que tu t’intéresses à son cas te suffirais.     
© flappy bird.


aren't you know we're toxic ?
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “ you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol that’s just what you think boy, you ain’t cooler than me, nah you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol it’s the end of your illusion boy, you ain’t cooler than me, nah. GG
Revenir en haut Aller en bas
king of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 595
POINTS : 451
ICI DEPUIS : 19/07/2015
AGE : 26

COEUR : En pleine forme même s'il ne bat pour personne !
OCCUPATIONS : Faire des dons de méchanceté gratuite parce qu'il est un roi généreux.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Ven 21 Aoû - 1:48

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Les souvenirs refaisaient surfaces, et à chaque nouvel évènement rappelé, des sensations éphémères surgissaient. Honte, dégoût, mépris, ces rendez-vous avec la psychologue lui évoquait tant de maux, de souffrances. Qu'avait-il eu de bon là-bas ? Allait-il mieux aujourd'hui ? Il voulait y croire, se dire qu'il a repris goût à la vie, que s'il mourrait ce serait du gâchis.... Mais à qui manquerait-il ? La question est là. Sa solitude fût elle aussi l'une des raisons de ses pseudo-tendances suicidaires. Néanmoins mis à part ces zones d'ombres, il y eu quelques moment plus joyeux; le psychologue l'avait aidé peu à peu à se réhabiliter à la vie courante, à lui redonner foi en lui... L'effet ne fût pas aussi concluant que prévu, mais cela était toujours bien plus efficaces que les molécules chimiques qu'on lui faisait ingérer. Un autre évènement marquant, fût sa rencontre avec Mee Na. D'ordinaire, il n'adressait pas la paroles aux autres, il n'accordait même pas un regard à ses semblables. Pourtant le miracle survint. Il aida la jeune fille à se sortir d'une situation délicate. Lorsqu'il se souvint de ce moment-là, la seule chose qu'il peut exprimer fût de la sermonner, l'accusant alors de ne pas avoir pris en compte sa précédente intervention. Aurait-il pût au moins s'inquiéter pour elle, lui demander si tout allait bien ? Non. Le jeune homme était loin d'être le garçon idéal, bien trop fier pour exprimer la moindre attention à l'un de ses congénères, il préférait camoufler ses gestes par des paroles brutes sans la moindre trace d'affection. Contrairement à la jeune fille, lui ne savait pas pourquoi elle prenait des rendez-vous avec la psychologue. Problèmes familiaux ? Dépression ? Il y avait tellement de possibilités.... Mais il n'y prêtait guère attention, à cette époque seul sa petite personne comptait, et aujourd'hui c'est encore délicat. Non un problème d'égocentrisme, mais une réelle timidité confondue avec de la froideur. Il avait peur d'adresser la paroles aux autres, du moins de paraitre froid et mauvais.... Malheureusement c'est ce qui arrivait la plupart du temps. Son intonation et son manque de tact ne faisait qu'aggraver sa situation. Alors que les deux étudiants se dirigeaient vers les dortoirs, Mee Na posa brusquement une question. Pris à court, le jeune homme se pétrifia, stoppa net son élan avant de lui répondre de façon équivoque. « "Mieux".....? Hum.... C'est subjectif je pense. » Allait-il mieux ? D'un certain point de vue oui. Effectivement il n'avait plus envie de sa tailler les veines, cependant il n'était pas forcément heureux. Il ne souriait presque jamais, et son esprit était encore hanté par des pensées obscures et des plaies du passé. « Et toi ? » Demanda-t-il spontanément. Et oui, si elle se permettait d'être indiscrète, lui aussi avait le droit non ? Il fit la moue, puis se tourna en direction de la jeune femme. Poliment, il renvoyait la balle à l'envoyeur. Curiosité ou politesse, tout était une question d'interprétation.
© flappy bird.


♣️ Don't you know that we're toxic ? ♣️
Is anybody there? Does anybody care? What I'm feeling I wanna disappear so nobody could hear me when I'm screaming.They say pain is an illusion, "this is just a brusing you are just confused" But I am only human© crazy soul
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 236
POINTS : 190
ICI DEPUIS : 26/07/2015
AGE : 23

COEUR : c'est une poubelle venez jeter vos déchets.
OCCUPATIONS : étudiante en psychologie parce que c'est sexy.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Dim 23 Aoû - 19:58

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Que peut-on faire lorsque la vie ne veut pas se montrer clémente en sa faveur ? Rien, malheureusement. Certains ont de la chance et d'autres non, tu aurais pu faire partie des premiers mais le destin en avait décidé autrement. Tu aurais adoré pouvoir te qualifier de personne chanceuse, tu aurais presque pu et voilà où tu trouvais aujourd'hui. De ce côté qui faisait peur tellement de personnes et que tant de gens dans ce monde étaient. Du côté des malchanceux. Il y avait plusieurs sortes de malchances certaines étaient plus effrayantes que d'autres, tu savais que tu pouvais classer la tienne dans les plus effrayantes, hélas devrais-tu dire. Mais, au final tu avais appris à vivre avec cette malchance elle faisait parti du toi à présent car toutes ces choses qui t'étaient arrivées elles feront toujours parti de toi et tu le savais. Tu fus prise d'une agréable sensation, un mélange de surprise et de satisfaction lorsque Ji Sung répondit à ta question. Tu haussas les épaules, «  Après tout, tout est subjectif. » Seuls ces mots avaient bien voulu sortir de ta bouche, sa réponse restant vague et courte qu'aurais-tu pu dire d'autre ? Tu aurais pu t'aventurer dans tes paroles philosophiques à propos de la subjectivité ou bien commencer immédiatement à te conduire comme une psychologue mais tu avais préféré faire dans la simplicité. Les dortoirs n'étaient plus très loin vous pouviez déjà apercevoir leurs formes malgré le peu de luminosité, tu continuais à réfléchir comme à ton habitude. Ji Sung et toi marchiez toujours l'un à côté de l'autre et pour la énième fois un silence pesant s'était installé. Cette fois-ci ce ne fut pas toi qui le brisa mais le roi des clubs qui avait décidé de te répliquer, tu t'étais permise de te montrer indiscrète alors c'était son tour. Il te posa exactement la même question, cette question qui t'étais parue si facile à dire mais maintenant que tu étais celle qui devait répondre c'était beaucoup plus difficile. Tu ravalas ta salive tandis qu'il se tourna vers toi, encore une fois vos regards se croisèrent. Pendant quelques secondes tu réfléchis avant de répondre le plus naturellement possible;   «  Oui. » Mensonges. Tu le savais que ça n'allait pas mieux, les blessures avaient belles et bien guéries mais elles n'avaient toujours pas cicatrisés. Tu avais juste appris à vivre avec la douleur, la supporter. Pourquoi mentir ? Tout simplement parce que tu ne voulais pas être vulnérable devant lui, tu détournas le regard. Tu ne pouvais le regarder trop longtemps où il finirait par découvrir que tu mentais, il ne fallait pas oublier qu'il était aussi un étudiant en psychologie et un club et que lire dans l'esprit des gens était facile pour ce genre de personnes.     
© flappy bird.


aren't you know we're toxic ?
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “ you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol that’s just what you think boy, you ain’t cooler than me, nah you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol it’s the end of your illusion boy, you ain’t cooler than me, nah. GG
Revenir en haut Aller en bas
king of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 595
POINTS : 451
ICI DEPUIS : 19/07/2015
AGE : 26

COEUR : En pleine forme même s'il ne bat pour personne !
OCCUPATIONS : Faire des dons de méchanceté gratuite parce qu'il est un roi généreux.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Jeu 27 Aoû - 0:51

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Plus ils s'approchaient de leur destination finale, plus la discussion prenait une tournure particulière. De façon réciproque les deux jeunes étudiants étaient en train de douloureusement ressasser le passé dont ils auraient désiré oublié. En effet malgré leurs différents, ils avaient un point commun : leur souffrance. Une douleur non physique mais pourtant bien réelle ; une torture psychologique, mentale qui handicapait leur quotidien. Eux avaient connu un autre monde, loin de celui qui semblait si beau et si idyllique.... Un monde de désespoir, obscur qui les conduisaient peu à peu dans un cercle vicieux dont ils ne pouvaient s'échapper. Ji Sung eut recourt à de nombreuses méthodes pour s'en échapper, malheureusement aucune n'avait aboutit à un résultat concluant. Tout était subjectif comme le disait Mee Na. Il allait mieux, mais il avait toujours des épisodes de déprime. Généralement contrôlable, cela reste toujours une souffrance pour le jeune homme. Parfois il pense que la vie n'est plus plaisante, qu'il n'y a plus de plaisir à y trouver, et pourtant il s'efforce de croire qu'il ira mieux dans un futur proche. Ce futur, il l'attend toujours. La jeune étudiante avait alors peu à peu suscité l'attention du jeune homme qui, lui retourna la question contre toute attente... Et elle, allait-elle mieux ? Il ne savait pas quel était son problème, il ne s'était jamais intéressé à elle et pourtant, aujourd'hui tout semblait différent. Après un instant de silence, celle-ci lui répondit le plus naturellement possible qu'elle allait mieux. « Menteuse. » Le regard dur, presque jugeant du jeune homme se posa alors sur elle. Elle s'attaquait à plus fort qu'elle ou du moins elle le sous-estimait ; il savait lire dans le regard des gens. La gestuelle, l'intonation, l'expression faciale, elle avait beau y mettre de tout son cœur, il l'avait vu, elle mentait. Contrairement à lui qui était si peu expressif, elle, elle avait cette lueur dans les yeux. Elle avait beau s'efforcer de penser qu'elle allait mieux et de le montrer aux autres, elle vivait dans la souffrance. Elle avait cette même part d'obscurité que le jeune homme. Sentiments d'amertumes et de noirceurs, comme lui elle se disait qu'il fallait aller de l'avant. Qu'un jour tout ira mieux, que la douleur s'effacera. Mais c'était peut être faux. Le jeune homme se stoppa devant Mee Na, l'incitant à faire de même. Puis il poursuivit « Pourquoi faire semblant que tout va bien quand ce n'est pas le cas ? » Cette question il devrait la poser à lui-même, et c'est ce qu'il fait. Malheureusement il ne s'est pas trouvé de raison à cela. En réalité, il n'a personne sur qui se reposer, alors il préfère endurer seul ce combat plutôt que de dépendre de quelqu'un.
© flappy bird.


♣️ Don't you know that we're toxic ? ♣️
Is anybody there? Does anybody care? What I'm feeling I wanna disappear so nobody could hear me when I'm screaming.They say pain is an illusion, "this is just a brusing you are just confused" But I am only human© crazy soul
Revenir en haut Aller en bas
5 of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 236
POINTS : 190
ICI DEPUIS : 26/07/2015
AGE : 23

COEUR : c'est une poubelle venez jeter vos déchets.
OCCUPATIONS : étudiante en psychologie parce que c'est sexy.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Lun 31 Aoû - 17:47

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Pour la deuxième le vert te força à t'arrêter et à lui faire face. Tu n'aurais jamais cru que cette soirée aurait prit cette tournure, que ce garçon à tes côtés se serait un peu ouvert à toi. Que tu aurais parlé de choses intimes avec lui, oui jamais. Et maintenant vous nous pouviez plus faire marche arrière. Il te posa cette question, celle que tu te posais aussi tous les jours en te réveillant. Faire semblant que tout va à la perfection, sourire, être positive. Voir la vie en rose ou du moins essayer. C'était ta manière de souffrir un peu moins, tu avais appris à endurer la douleur, à la dissimuler derrière un regard pétillant et heureux. Alors qu'au fond ton cœur avait mal, pourquoi te donner tant de mal ? Tu n'avais jamais été de ces personnes qui se cachent derrière un masque. Et pourtant voilà que tu le faisais sourire alors que tu n'en as pas envie, répéter que tout va bien alors que c'était faux. Mais personne n'avait l'air de l'apercevoir, ce petit jeu auquel tu t'amusais. Personne jusqu'à maintenant. Tu finis donc pas répondre à sa question comme tu le faisais toujours à toi-même.    «  Parce qu'essayer de percevoir le soleil à travers les nuages et toujours mieux que d'accepter le mauvais temps. » Tu ne savais pas d’où sortait cette phrase poétique qui était du genre à vous faire grincer des dents mais tu l'avais dite. Comment pouvoir lui expliquer d'une façon concrète quelque chose que tu ne comprenais pas toi-même. «  Alors, oui je suis peut-être une menteuse mais je n'ai pas perdu espoir. Pas comme toi. » Tu n'avais même pas aperçu ses larmes qui coulaient sur tes joues. Tu continuais de le fixer du regard tandis que tu t'approchais de lui, la distance entre vous deux diminuant. Après ton corps ce fut ton visage, «  Tu devrais aussi essayer, c'est pas en broyant du noir que ça ira mieux. » Tout ce que tu disais était stupidement niais, tu parlais de quelque chose que tu ne voulais même pas faire en vérité. Tu suivais simplement les conseils que justement ta psychologue t'avait donné. Visiblement elle n'avait pas donné les mêmes à Ji Sung, elle aurait dû. Tu étais bien placé pour savoir que c'était dur, de reprendre goût à la vie, de l'apprécier à nouveau lorsque tu as traversé des choses horribles, dures. Lorsque tu as vu le monde sous son vrai jour, les personnes qui le peuplent sous leur vrai visage. Mais, essayer juste essayer de pardonner, d'oublier, d'effacer toutes traces de souffrances en soi était-ce trop demandé ? Étais-ce à ce point si dur ? Ces question en vrai tu te les posais à toi-même et si tout n'était qu'illusion, si tu n'étais même en voie de guérison. Le roi des clubs te faisait douter, tu aurais voulu confier tout ça. Lui faire ton fameux discours mais il révélait en toi tous ces sentiments que tu avais enfouis. L'eau salée se répandant sur ta bouche tu retiras tes larmes d'un revers de main, tu avais donc pleuré. Merde. Toi qui voulait paraître forte et lui dire que si il avait besoin de parler tu serais là, voilà que tu passais pour celle qui en avait besoin. «  Bon à ce rythme on va jamais arriver aux dortoirs. »  Tu te remis à marcher.   
© flappy bird.


aren't you know we're toxic ?
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “ you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol that’s just what you think boy, you ain’t cooler than me, nah you think ya real cool ya think ya real coo-o-ol it’s the end of your illusion boy, you ain’t cooler than me, nah. GG
Revenir en haut Aller en bas
king of clubs

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
p'tit curieux
POTINS : 595
POINTS : 451
ICI DEPUIS : 19/07/2015
AGE : 26

COEUR : En pleine forme même s'il ne bat pour personne !
OCCUPATIONS : Faire des dons de méchanceté gratuite parce qu'il est un roi généreux.


MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung Mar 1 Sep - 2:28

I had the feeling than it was you
ahn ji sung & choi mee na
Au final cette soirée que pensait Ji Sung achever sur le comptoir d'un bar s'acheva en une promenade nocturne accompagné d'une de ses connaissances. Au final comme on le dit, qui se ressemble s'assemble. Leurs douleurs communes les a en quelque sorte rapprochés, créant ainsi entre eux un lien unique, un sentiment que Ji Sung avait déjà ressenti ce jour là où il l'avait sauvé pour la première fois. De l'empathie. Il souffrait, il voulait arrêter son souffle qui devenait de plus en plus pénible à expirer et pourtant, lorsqu'il la vit, il comprit qu'il n'y avait pas que lui, que d'autre personnes avaient le même combat mais qu'elles n'avaient pas baissés les bras. Et c'est bel et bien ce que Mee Na lui reprocha. Le fait qu'il ait déjà perdu espoir, qu'il ait capitulé avant même d'avoir commencé la bataille. Il baissa le regard, et il ne pouvait nier ce qu'elle disait. Il se montrait fort, droit et impitoyable et pourtant derrière ce masque sa cachait une âme brisé, écorchée, rongée par le désespoir. Il se brûlait lui même à petit feu, se laissant peu à peu sombrer dans la décadence. Personne ne pouvait lui faire remonter la pente, après tout personne ni même ses géniteurs ne lui avait enseigné ce qu'était la chaleur humaine, l'amour. Lorsqu'il releva son regard en direction de son interlocutrice, il vit y vit alors des larmes perler au sein d'un regard rempli de douleur. Étais-ce sa faute ? Etait-il la cause de sa peine ? Vraisemblablement non, il ne le pensait pas. Elle pleurait parce qu'elle venait de toucher à des souvenirs trop douloureux dont elle n'était pas encore prête à accepter, quelque chose qu'elle avait essayer d'oublier et d'enfouir au plus profond d'elle même. Et pourtant, malgré le flot de larmes qui coulaient, elle continuait à tenter de faire la morale au jeune homme. « Je suis différent de toi. Je suis né ainsi, déjà brisé, cassé. J'ai accepté ma fatalité. » disait-il passivement. Contrairement à sa voix qui se montrait calme et son visage qui était d'un sérieux sans pareil, la douleur était présente au travers de son regard. Malgré le faux sourire qui tentait de le camoufler, malgré ses dires qui sonnait comme une fatalité, il ne voulait pas l'accepter. Il voulait lui aussi vivre comme une autre personne, mais son esprit ne le voulait pas. Il souffrait mentalement sans aucune raison valable, et parfois cela était insupportable. "Il faut garder espoir" Il aurait du lui dire cela lorsqu'elle fonda en larme devant lui. Mais il ne pouvait pas lui dire, parce que de sa bouche ça sonnait faux, tel un mensonge. Il était déjà allé trop loin, il avait déjà joué avec sa propre vie en essayant de l'abréger. Alors comment pouvait-il oser parler d'espoir ? La seule chose qu'il pouvait faire, c'était d'essayer de se montrer réconfortant. Mais il ne savait pas comment faire, après tout c'était Ji Sung. Lorsque Mee Na remarqua que des larmes avaient coulées, et que son apparence forte venait de se briser, elle s'éloigna de lui, et tenta de reprendre la marche. A peine venait t'elle d'entamer le premier pas, le roi la retint par le bras. « Tu veux vraiment rentrer dans cet état ? » Il s'avança devant elle, croisant à nouveau son regard triste et son expression sanglotante avant de finalement poser ses deux mains sur ses frêles épaules. « Effectivement je ne suis pas le bon exemple à suivre, si tu as mal il ne faut pas faire semblant » C'est ce qu'il avait trouvé de mieux à dire, déjà qu'il avait du mal à s'exprimer, en plus en présence d'une fille qui pleurait.... Il était totalement perdu. Finalement se rapprocha d'elle tout en la tirant contre lui. « Tu n'as pas besoin de te montrer forte. Si tu souffres, il faut pleurer, c'est ce qu'il y a de mieux à faire » Le mieux à faire lorsqu'on souffre c'est de ressentir de la chaleur humaine, et il en avait lui aussi besoin. Pendant qu'il l'incitait à se laisser aller et à pleurer, lui avait ses yeux qui commençaient à luire ; prêts à déborder. Mais il n'allait pas pleurer, il ne pouvait pas. Il se devait d'être fort.
©️ flappy bird.

HRP:
 


♣️ Don't you know that we're toxic ? ♣️
Is anybody there? Does anybody care? What I'm feeling I wanna disappear so nobody could hear me when I'm screaming.They say pain is an illusion, "this is just a brusing you are just confused" But I am only human© crazy soul
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

p'tit curieux

MessageSujet: Re: i had the feeling than it was you + meesung

Revenir en haut Aller en bas
 
i had the feeling than it was you + meesung
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feeling Drained est arrivée!
» Feeling drained , ses différents visages
» Le retour de Cérès (Feeling Drained)
» L'arrivée de feeling Drained chez Sandra
» Les Rochers scultés de Saint Malo (avec ma Feeling Drained habillée par Meleabrys)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 SHADES OF (CRADES) CARDS :: Yeon Bar Alley-